top of page

Haya al salat, haya ala falah

Vernis mou - 45 tirages au plâtre - carriole 
dimensions variables, 
2018-2019

Le projet fait référence à l’immigration maghrébine des années 1960 venue travailler dans le bâtiment. A partir d’une eau-forte d’un tapis de prière de voyage, l’artiste s’est mise au labeur en coulant des plaques de plâtre. Régularité, répétition, efforts physiques, concentration et accumulation. Tel un rituel, cela se construit, une nouvelle dalle, un nouveau tapis en plâtre est posé, tel un soubassement. L’installation prend ainsi la forme d’un chantier en construction. 

A la fois lourd et de fragile, à l’image de ce que peuvent être les questions d’immigration, l’installation esquisse un vivre ensemble. La gravure et le plâtre se marient. Aucun tirage n’est identique, des nuances de gris et d’impressions donnent de la profondeur au regard. 

La carriole, réalisée au Maroc en partenariat avec un artisan, symbolise ce déplacement et la venue de la main-d’œuvre étrangère. 
 

Vues d'installation foire d'art contemporain de Lille Art Up! 

© Meghan Maucherat de Longpré

© ADAGP, Paris, 2021

vue tapis 05.jpg
vue tapis.jpg

Vues d'installation de l'exposition Double fond - Lasécu centre d'art - Lille 2023

© ADAGP, Paris, 2023

bottom of page