Jardin d'acclimatation

    Le jardin d’essai, aussi appelé jardin d’acclimatation, est un laboratoire botanique qui était mis en place dans les pays colonisés afin d’acclimater les plantes et d’expérimenter une nouvelle agriculture. Des graines, des plantes, des arbres, des variétés de fruits étaient rapportés des pays exotiques comme la Californie ou l’Egypte et semés dans d’autres pays, tel que le Maroc. Ceci dans le but de les acclimater et de les ramener en Europe. C’était un moyen de faire de nouvelles découvertes scientifiques et d’agrandir les herbiers et les connaissances botaniques.

En créant son propre laboratoire botanique, l’artiste travaille sur la migration en lien avec la structure de l’ancienne serre du Domaine de la Chaux. Quelles plantes les personnes issues de la diaspora marocaine importent-elle de leur pays d’origine? La chiba (l’absinthe en français) est rapportée pour faire du thé : «le thé chiba», telle la menthe. Dans le langage des plantes, chiba signifie l’absence et l’amertume du coeur. Une plante aromatique qui devient ici l’analogie du migrant.

Les chibas importées du Maroc sont repiquées, plantées et semées dans l’espace de la serre en s’inspirant de l’architecture des jardins d’acclimatation. Une signalétique, inspirée des planches de dessins scientifiques, révèle des informations sur la chiba mais aussi sur la condition du migrant.

jardin dacclimatation_Van Melick.jpg

Installation au Domaine de la Chaux, dans le cadre du Parcours d'art contemporain en Morvan 

Structure de serre 190 x 190 x 125 cm - plants de chiba - signalétique sur dibon - étiquettes autocollantes sur zinc - planches de bois - dimensions variables - 2021

artemisia absentia02.tif
Chiba.tif
etat graine.tif
etat deracinés propre.jpg
etat plants propre.jpg
etat hybrides propre.tif